Les fiches

Dissertation :
Est-ce par crainte que l’on se soumet à l’Etat ?

Introduction

Amorce :

l’écrivain Paul Valéry écrit « Si l’Etat est fort, il nous écrase, s’il est faible, nous périssons. » dans Regards sur le monde actuel en 1931. Cette citation nous amène à nous questionner sur notre rapport à l’Etat.

Définitions des termes :

L’État est l’ensemble des organes et institutions qui organisent et gouvernent une société.

La société est l’ensemble des citoyens, et l’État est l’instance qui dirige au sein d’une même société, les citoyens et leur vie commune.

Problématique :

Le sujet qui nous est posé suggère que l’on soumet à l’Etat, et nous demande de nous interroger si nous nous soumettons à l’Etat par crainte. Cela suppose que nous pourrions éventuellement nous y soumettre par volonté. Quelles sont dès lors les raisons qui amènent les individus à suivre les règles et à respecter l’Etat ?

Annonce du plan :

Nous verrons dans une première partie qu’il est des époques et des régimes politiques dans lesquels les citoyens se soumettent en effet à l’Etat par crainte, dans une seconde partie nous verrons qu’il est possible de respecter les règles instituées par l’Etat par volonté et non par crainte, enfin, dans une troisième partie nous nous demanderons si dans les régimes démocratiques il est approprié de parler de « soumission politique ».

Développement

I. Oui on se soumet à l’Etat par crainte

Dans une première partie nous verrons que dans certaines situations nous nous soumettons à l’Etat par crainte.

Argument A :

Dans les sociétés monarchiques absolutistes et dictatoriales on se soumet à l’Etat par crainte

Dans les monarchies absolues, les désirs du souverain sont tout pu...

Vous voulez lire la suite ?
Profitez d'une fiche gratuite lors de la création de votre compte !
Inscription
Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous