Les fiches

La K-Pop un outil essentiel du soft power sud coréen

Introduction

Amorce

Vous avez sans doute déjà entendu parler de la série sud-coréenne “Squid Game” diffusée en décembre 2021 sur Netflix. Comment une série télévisée produite par un tout petit pays asiatique a-t-elle pu devenir le plus gros succès Netflix ? Tout cela part de la culture K-Pop (Korean-Pop), née dans les années 90. Ce mouvement rapporte des milliards depuis plusieurs années à la 10 ème économie mondiale. La K-Pop regroupe plusieurs genres musicaux originaires de la Corée du Sud, caractérisés par une large variété d'éléments audiovisuels.

Définition des termes

La K-Pop est devenue la source principale de soft power de la Corée du Sud. Le concept de “soft power” est né aux EÉtats-Unis dans les années 1990, et fut élaboré par Joseph Nye un professeur de relations internationales de l’université d’Harvard. Alors que le "hard power" fait appel à des moyens coercitifs, comme des menaces ou encore l’usage de la force pour orienter les relations internationales, le "soft power", quant à lui, pourrait se définir comme une politique d’influence, la capacité d'obtenir ce que l'on veut par l'attraction, par la communication publique, et notamment grâce à la culture.

Problématique

Je m'interrogerai dans cet oral sur la problématique suivante : comment la K-Pop est-elle devenue un outil essentiel du soft power Sud Coréen ?

Annonce du plan

Dans une première partie j'étudierai l’émergence de la K-Pop et de son succès, et dans une seconde partie, je montrerai comment la K-Pop a rendu visible la Corée du Sud sur la scène internationale.

I. L’émergence et le succès de la K-Pop

Avant les années 2000, la Corée du Sud n’attirait pas v...

Vous voulez lire la suite ?
Profitez d'une fiche gratuite lors de la création de votre compte !
Inscription
Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous