Les fiches

Dissertation :
La connaissance de soi repose-t-elle sur l’observation ?

Introduction

Définitions des termes du sujet :

Le sujet désigne l’individu en tant qu’il est conscient de lui-même, possède une identité et des propriétés. Le terme « sujet » provient du latin et signifie : ce qui est jeté en-dessous. Cela fait signe vers l’intériorité et indique que ce qui relève du sujet précède le reste des propriétés de l’individu, se tient « sous elles », les reçoit comme un support. En philosophie on oppose le sujet et l’objet : ce qui est jeté devant, ce qui se tient au dehors. Un objet est un être possédant une existence réelle et qui peut être perçu ou conçu par un sujet. Un sujet peut être perçu comme objet, par exemple objet de perception, par un autre sujet.

L’observation est une des étapes fondamentales de la science et de la recherche scientifique. L’observation des choses est la base de la connaissance et c’est à partir de l’observation que se construit la connaissance. Si on la ramène à la notion de sujet, l’observation désigne l’observation de soi, de son for intérieur, de son âme et de son corps. Se connaitre soi-même au moyen de l’observation implique d’être conscient d’être soi et qui on est et également avoir une conscience vraie de qui nous sommes. Le sujet repose sur le présupposé selon lequel l’homme est capable de s’observer lui-même, autrement dit de se considérer lui-même comme un objet d’observation.

Problématique :

L’homme peut-il s’extraire de lui-même et s’observer en tant qu’objet et ainsi apprendre à se connaitre ?

Annonce du plan :

Nous étudierons dans une première partie l’hypothèse selon laquelle la connaissance de soi repose sur l’observation, à...

Vous voulez lire la suite ?
Profitez d'une fiche gratuite lors de la création de votre compte !
Inscription
Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous