Les fiches

Le travail, servitude ou liberté ?

NOTIONS : LE TRAVAIL ET LA TECHNIQUE – LA LIBERTÉ

Introduction

Analyse des termes du sujet : définitions et distinctions

Le travail est l’activité humaine qui consiste à modifier des éléments naturels pour fabriquer des choses utiles à son existence. Il requiert un effort, par opposition au jeu et au loisir. On peut considérer qu’une activité est libre lorsqu’elle fait l’objet d’un choix non contraint. A l’inverse, nous sommes dans la servitude lorsque nous agissons sous contrainte extérieure.

Première hypothèse

A première vue, le travail est une contrainte nécessaire pour satisfaire nos besoins : dans le monde moderne, on travaille pour gagner de l’argent pour vivre. Le travail est précisément l’activité que l’on fait en vue d’autre chose, et non pour elle-même, c’est pourquoi il est considéré comme pénible : en cela, le travail semble relever davantage de la servitude que de la liberté.

Deuxième hypothèse

Pourtant, le travail est souvent valorisé comme une source d’estime de soi et de reconnaissance sociale, car il rend indépendant et permet de développer ses capacités. Individuellement, lorsque l’on travaille, on ne dépend pas de ses parents ou des autres pour manger ou se loger ; et collectivement, c’est par le travail que les hommes se rendent indépendants de la nature et de ses aléas, en la modifiant pour la mettre à leur service.

Problématique

Cette question pose donc problème car on ne sait pas si le travail est une soumission aux nécessités vitales ou une source d’indépendance.

Enjeux

Cette question a des enjeux politiques et existentiels car il s’agit de savoir s’il faut ou non mettre le travail au centre de nos vies et de l’or...

Vous voulez lire la suite ?
Profitez d'une fiche gratuite lors de la création de votre compte !
Inscription
Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous