Les fiches

Suis-je ce que j'ai conscience d'être ?

NOTIONS : LE SUJET - LA CONSCIENCE - L’INCONSCIENT

Introduction

Analyse des termes du sujet : définitions et distinctions

La conscience est la faculté de se représenter quelque chose : le monde est présent et la conscience le re-présente, une seconde fois, en nous, « dans notre tête ». Un être privé de conscience comme une pierre fait partie du monde sans en avoir la représentation intérieure. A l’inverse, « je » suis à la fois un objet du monde, un être parmi les autres avec ses caractéristiques physiques et sociales, et le sujet du flux de conscience qui représente tous ces objets. La conscience subjective se distingue cependant de la connaissance objective de quelque chose : il y a connaissance lorsque la représentation que nous avons est adéquate à la réalité extérieure, sans rien ajouter ou retrancher.

Première hypothèse

A première vue, nous sommes les mieux placés pour nous connaître, puisque nous seuls avons conscience de nos sensations, sentiments ou pensées, tandis que les autres n’y ont pas accès. Les autres peuvent par exemple me croire courageux, mais au fond de moi je sais que j’ai peur et je suis le seul à avoir accès à cette vérité sur moi-même. On peut donc supposer que je suis ce que j’ai conscience d’être.

Deuxième hypothèse

Cependant, je peux me tromper sur moi-même : je peux par exemple être persuadé d’être courageux, puis, confronté à une situation de danger, révéler ma lâcheté. En effet, nous avons intérêt à avoir une bonne image de nous-mêmes . Les autres semblent alors mieux placés pour nous connaître car ils sont plus objectifs.

Problématique

Cette question pose donc problème car on ne sait pas si ma cons...

Vous voulez lire la suite ?
Profitez d'une fiche gratuite lors de la création de votre compte !
Inscription
Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous