Les fiches

La conscience de soi implique-t-elle la connaissance de soi ?

Perspectives : L’existence humaine et la culture - La connaissance

Introduction

Amorce

L’expression "se lever du pied gauche" renvoie à l'idée qu’une personne se soit réveillé de mauvaise humeur et passe une mauvaise journée sans savoir quelle est la cause de son mal être. Ainsi malgré le fait que cet individu soit conscient de lui-même comme la plupart des individus et contrôle son corps et ses émotions, il reste une part d’ignorance, ce mauvais réveil est-il du à une mauvaise nuit, ou est-il le symptôme d’un mal être plus profond dont la mauvaise nuit ne serait que la partie visible ?

Définition des termes et problématisation

La conscience de soi est une intuition immédiate et permanente de notre vie intérieure qui rassemble nos pensées, nos sentiments, nos émotions, nos désirs etc.… ils nous sont immédiatement donnés et sont vécus par nous-mêmes et par personne d’autre. Il semble alors possible d’affirmer que nous nous connaissons, et plus encore, que nous sommes les seuls à pouvoir nous connaitre. Cependant, certains faits peuvent nous faire douter de ce constat. La connaissance que l’on a de nous-mêmes peut en effet être incomplète même si la conscience que nous avons semble complète. Certains sentiments qui prennent une ampleur démesurée sans que l’on sache pourquoi, certains désirs qui nous viennent sans raisons visibles sont autant d’exemples de moments pendant lesquels la connaissance de nous-mêmes nous manque. Ces exemples viennent souligner notre non connaissance des causes de certains de nos mécanismes internes. Si l’on convient que la connaissance revient à chercher la réalité profonde des chos...

Vous voulez lire la suite ?
Profitez d'une fiche gratuite lors de la création de votre compte !
Inscription
Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous