Les fiches

L’histoire face aux groupes porteurs de mémoires

Introduction

Accroche

« Le bourreau tue toujours deux fois, la seconde fois par l’oubli » écrivait Elie Wiesel.

Définition des termes du sujet

Le terme « groupe porteur de mémoire » désigne un ensemble d’individus réunis par une perception commune d’un événement historique précis, assumant leur vision et se distinguant des autres groupes porteurs de mémoire, dans un contexte parfois conflictuel.

Contexte

Ces groupes sont divers, ils peuvent être constitués de personnes ayant été directement impliquées lors de l’événement en question, mais ils peuvent aussi être formés par des familles des personnes impliquées, ou de toute réunion d’individus s’identifiant à cette partie de l’Histoire, du moins à leur Histoire.

Problématique

Que revendiquent les groupes porteurs de mémoire, et en quoi façonnent-ils les dynamiques d’apaisement ou au contraire de frustration entre notre société et son Histoire ?

Annonce du plan

Dans une première partie, nous comprendrons en quoi les groupes porteurs de mémoire sont par essence divergents et porteurs d’une réalité imparfaite et biaisée. Ensuite, nous étudierons le lien entre les groupes porteurs de mémoire et la question de la justice et nous mettrons en évidence la manière dont la justice concourt au processus d’apaisement de la mémoire. Enfin, nous verrons que les groupes porteurs de mémoire sont au cœur de nombreuses représentations et que le processus de mémoire se construit - parfois malgré eux - avec une certaine image d’eux, que ce soit par des biais politiques officiels ou par des voies plus officieuses.

Première partie

Les groupes porteurs de mémoire – Entre opposition et mémoire impar...

Vous voulez lire la suite ?
Profitez d'une fiche gratuite lors de la création de votre compte !
Inscription
Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous