Les fiches

Le bonheur

Définition de la notion et questions découlant de cette définition

Le bonheur est-il accessible ? Ou au contraire n’est-il pas, par essence, insaisissable ?

Le but de la vie humaine est-il de chercher le bonheur ?

Le bonheur est-il manque ou plénitude ? L’homme est-il condamné à chercher le bonheur ?

Peut-on se satisfaire du malheur ou d’une situation malheureuse ?

La multitude de désirs que ressent l’être humain le condamne-t-il à être malheureux ?

Est-il possible de satisfaire tous ses désirs ? Et si cela était possible, est-ce que cela suffirait à atteindre le bonheur ?

Le bonheur est-il bon ? Est-ce que la quête irraisonnée et illimitée du bonheur mène réellement l’homme vers une situation de pleine satisfaction ou, au contraire, cette quête ne le condamne-t-elle pas à chercher indéfiniment un idéal chimérique au détriment du moment présent ?

Concepts

Bonheur

Bonum augurium : "bonne augure" = chance, hasard.

Le bonheur se définit, au sens strict, comme un état de pleine satisfaction, un état de satisfaction permanent.

Seulement, par son étymologie, ce terme suggère la présence du hasard, de la chance, dans sa réalisation. Or, la recherche philosophique s’est plutôt orientée vers une définition du bonheur comme étant un objet vers lequel les hommes tendent consciemment et non guidés par le hasard. On parle alors du « Souverain Bien » pour désigner le but de toute existence. Le bonheur est ainsi souvent assimilé à ce "Souverain Bien".

Souverain Bien

Summum bonum. Le Souverain Bien est l’objectif final recherché par tout être humain. On assimile souvent ce Souverain Bien au bonheur, qui est souvent considéré comme le but de la vie.

Désir

Le désir est un ...

Vous voulez lire la suite ?
Profitez d'une fiche gratuite lors de la création de votre compte !
Inscription
Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous