Les fiches

La morale n’est-elle qu’une convention sociale ?

NOTIONS : LE MORALE – LA CULTURE

Introduction

Analyse des termes du sujet : définitions et distinctions

La morale est ce qui définit les conduites considérées comme bonnes ou mauvaises. Un jugement moral a le plus souvent une prétention universelle : il dit ce qui est bien ou mal, absolument, par exemple qu’il est mal de tuer un autre être humain. Elle se distingue du droit en ce que ses règles ne sont font pas l’objet d’une procédure pour être promulguées et respectées. Une convention sociale est un accord tacite entre les membres d’un groupe social qui définit un usage : par exemple, c’est une convention de se souhaiter bon appétit avant de passer à table dans notre société. Ces usages sont différents selon les sociétés.

Première hypothèse

A première vue, la morale semble bien n’être qu’une convention sociale, car les normes du bien et du mal sont relatives aux lieux et aux époques où l’on se trouve.

Deuxième hypothèse

Pourtant, il semble nécessaire de pouvoir juger moralement les conventions sociales elles-mêmes : on peut donc supposer qu’il y a d’autres sources d’obligation que la société à laquelle on appartient qui fournissent un fondement universel, et non plus relatif, aux jugements moraux.

Problématique

Cette question pose donc problème car on ne sait pas si la morale est relative ou universelle : quelle est la source de nos jugements moraux ?

Enjeux

Cette question a des enjeux moraux car il s’agit de savoir si on peut juger les normes morales de notre propre société sans faire preuve d’immoralisme, et celles des autres cultures sans faire preuve d’ethnocentrisme.

Annonce de plan

Dans un premier temps, nous étudi...

Vous voulez lire la suite ?
Profitez d'une fiche gratuite lors de la création de votre compte !
Inscription
Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous