Les fiches

Pourquoi les individus s’engagent-ils dans des actions collectives ?

Introduction

Amorce

Dans Les logiques de l’action collective publié en 1966, Mancur Olson met en évidence qu’en tant qu’être rationnel l’individu n’a pas intérêt à s’engager politiquement. Il ne suffit pas qu’un groupe ait un intérêt commun et même les moyens de le réaliser pour que tous les individus le composant se mobilisent.

Définitions des termes du sujet

L'engagement politique est une action individuelle ou collective destinée à conquérir le pouvoir ou à l'influencer pour faire évoluer la vie de la société. L’action collective désigne la mobilisation collective d’individus ou de groupes d’individus dans le but d’atteindre un but commun. Il existe une pluralité de modes d’action collective, Charles Tilly parle du répertoire de l’action collective pour désigner la diversité des moyens d’agir.

Problématique

Si les individus n’ont pas, rationnellement, intérêt à s’engager politiquement, comment expliquer des mobilisations aient lieu ?

Annonce du plan

Nous allons montrer que l’action collective peut s’expliquer par trois grands ensembles de raisons : d’abord par l’existence d’incitations sélectives, ce qui répond à une vision que l’on peut qualifier d’utilitariste de l’engagement politique, ensuite, par les rétributions symboliques, qui désignent les avantages non matériels que peuvent retirer les individus de leur participation à des actions collectives, et enfin, par l’environnement économique, social et politique, autrement dit par ce que l’on appelle la structure des opportunités politiques.

Première partie

Les incitations sélectives

Pour contrer le problème du paradoxe de l’action collec...

Vous voulez lire la suite ?
Profitez d'une fiche gratuite lors de la création de votre compte !
Inscription
Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous